L'histoire de Luçon

Luçon et l'Océan

A l'origine de son histoire fut la mer, car Luçon a longtemps été un port côtier sur la rive du "Golfe des Pictons", nom laissé par le peuple de pêcheurs ainsi nommés, auxquels succèderont des colonies Romaines. La mer s'étendait alors jusqu'à Niort. C'est encore la mer qui permit aux moines de Noirmoutier de débarquer au VIIème siècle pour fonder à Luçon une première Abbaye.

Jusqu'au XIXème siècle, Luçon devra une grande partie de son développement à son Port : commerce de bois, céréales, vins, poteries. Depuis l'An Mil, le golfe s'est envasé et l'océan s'est éloigné, mais le Port de Luçon est toujours resté relié à l'océan par son canal aujourd'hui longé d'une piste cyclable. Le site du Port, qui fut bouché en 1973, existe encore et attire de nombreux curieux.

Une histoire riche

Luçon est une ville placée entre la plaine, le Marais Poitevin et le littoral Atlantique. Il y a plus de 2000 ans, elle était un point de convergence géographique et commercial lorsque le peuple Gaulois des Pictons s'installa sur les rives du Golfe qui prendra leur nom.

Quelques siècles plus tard, Luçon accueillit son 25e évêque : Armand Jean Duplessis qui deviendra le célèbre Cardinal de Richelieu.

Luçon s'illustra aussi lors de la Révolution de 1789 et plus encore lors des Guerres de Vendée : ses habitants refusant tout excès que ce soit d'un côté ou de l'autre des belligérants.
Le recul de l'océan et la perte de son Port ont été compensés par l'assèchement des terres insalubres et permis à la cité Cathédrale de poursuivre son développement, désormais « rétro littoral », en profitant des réseaux routiers et ferroviaires des axes Nantes - La Rochelle- Bordeaux.

Le siège d'un Evêché depuis 1317

Enfin, et cela contribue à sa notoriété, Luçon est le siège d'un Evêché depuis 1317, dont le plus illustre Evêque fut le (futur) Cardinal de Richelieu de 1606 à 1623. La fonction épiscopale fut l'élément principal qui fixa population et activités commerciales à Luçon. Outre la cathédrale Notre Dame de l'Assomption (siège de l'Evêque), qui présente un résumé des courants architecturaux français ; de nombreux bâtiments anciens s'offrent au regard des visiteurs de Luçon, encouragés dans leur curiosité par des visites guidées organisées par l'Office de Tourisme et un circuit de 10 Bornes Historiques qui permet de découvrir le passé de la ville.